DPU – Daniel Paboeuf Unity

DPU (LP)
2008

Daniel Paboeuf, profitant d’une pause dans sa collaboration avec Dominique A, renoue avec la création en fondant un premier projet personnel sous son nom mais en lui enjoignant le Unity qui lui permet de collaborer avec des artistes qu’il apprécie.
Ce premier album, un peu hétérogène dans son inspiration, rassemble des compositions qu’il a accumulé sur une dizaine d’année. Expérimentations, noïse et bruitisme sont présents cohabitant avec un souci mélodique toujours présent.
À noter la présence de Laetitia Shériff et d’Olivier Mellano comme invités.


La presse en parle

« Lorsque j’écoute le disque de DPU sorti cette année chez Il Monstro, chacun des sept thèmes est, disons les choses comme elles sont, une petite tuerie »

Dominique A

«Grooves Motorik zébrés de motifs bruitistes, textures industrielles et basses bourdonnantes, claviers frappadingues et sax chantant, la musique mutante de DPU parvient à canaliser des éléments disparates au seins de compositions homogènes et structurées. Les morceaux sont dotés de thèmes mélodiques forts, soufflés par l’ anche du maître d’oeuvre qui fût le saxophoniste des mythiques Marquis de Sade, mais aussi de Sax Pustuls, d’ Étienne Daho et de Dominique A.
Agglomérants des éléments d’ origines diverses (Lounge Lizards, The Ex, Morphine) d’ une façon singulière et poétique, ce disque accomplit des prouesses d’ équilibre en faisant coïncider maturité et fraîcheur»

Magic